Les options

L'option LCA / L'option arts visuels

Dès la 2nde :

L'option Langues et Cultures de l'Antiquité (LCA)

Pour les langues elles-mêmes !

« Le latin et le grec sont la sève de notre langue. Nous devons les cultiver, et les considérer non pas comme des langues mortes, mais comme l'essence vitale de notre langue.»

J.Michel Blanquer

L’option LCA est un enseignement qui permet de mieux comprendre et de maîtriser la structure et le vocabulaire, de mieux appréhender la grammaire et de nettement progresser en orthographe.

L’étude de l’étymologie permet de comprendre la formation des mots, de saisir leur sens et d’éviter les fautes lexicales.

 

Pour la culture !

L’objectif de l’option de langues anciennes est l’apprentissage d’une langue mais surtout l’ouverture culturelle qu’elle offre à travers la lecture des textes antiques et l’étude d’œuvres d’art en lien.

La découverte de ce patrimoine permet aux élèves de mieux comprendre notre culture dans des domaines aussi divers que l’histoire, la mythologie, la littérature, la philosophie et l’histoire des arts.

 L’option LCA est ainsi l’occasion d’étudier les grandes figures mythologiques, historiques et littéraires, ou de présenter les grands repères chronologiques et événementiels….

 

Pour la continuité !

Choisir l’option LCA c’est se replonger dans les racines de notre civilisation européenne et méditerranéenne. C’est donc être en continuité avec le passé.

Il ne s’agit ni d’actualiser ni de rajeunir la civilisation antique en la rendant identique à la nôtre, mais plutôt de revisiter les modes de vie et de pensée des Anciens afin d’en percevoir autant la singularité que la proximité à la lumière de la modernité. » Préambule du programme officiel 

Les langues anciennes nous permettent ainsi de mieux comprendre d’où nous venons et qui nous sommes.

Cet héritage gréco-latin est, en effet, à la base de nos traditions historiques, morales, littéraires, artistiques ou politiques. Apprendre ces deux langues, c’est ainsi multiplier les occasions de réfléchir sur le sens de la vie collective et d’enrichir sa formation civique.

Le programme de Langues et cultures de l’Antiquité est enfin une invitation à mettre en perspective les textes grecs ou latins avec des textes plus modernes.

 

Pour la réussite !

L’apprentissage de la grammaire développe des qualités de rigueur, de synthèse et d’analyse qui seront profitables dans toutes les disciplines littéraires ou scientifiques. Cet enseignement contribue aussi au développement des compétences orales à travers notamment la pratique de l’argumentation.

Il faut, certes, apprendre des déclinaisons « par cœur » mais cet exercice améliore les capacités de mémorisation.

Et au baccalauréat ?

Le latin et le grec sont les deux options bénéficiant d’un régime exceptionnel !

« Les points excédant 10 sur 20 de l’évaluation des résultats de l’élève au cours du cycle terminal pour chaque enseignement optionnel “Langues et cultures de l’Antiquité”, retenus et multipliés par un coefficient 3, s’ajoutent à la somme des points obtenus par le candidat à l’examen. »

 

Pour le plaisir !

Se poser la question de l'utilité du latin revient à poser la question de l'utilité de la culture générale. On ne doit pas parler nécessairement de rentabilité ou de profit immédiat mais penser plaisir ! Celui d’apprendre en petits groupes, sous la houlette d’enseignantes qui sauront transmettre leur passion.

 

Pour l’orientation post-bac !

Faire du latin apporte une culture et un vocabulaire qui peuvent être précieux dans de nombreux domaines, de la philosophie au droit en passant par la médecine et la pharmacie !

L’étude de cette langue est même indispensable pour faire certaines études, comme les lettres classiques, l'archéologie et l'histoire... L’option LCA peut être un sésame pour entrer en classes prépa littéraires

 

Les horaires

 St Joseph les Maristes défend les Langues et Cultures de l’Antiquité avec 2 heures de grec et/ou 2 heures de latin suivant le voeu des élèves

Grands débutants acceptés en classe de seconde

 

Le programme

En classe de seconde, c’est d’abord un questionnement sur l’Homme lui-même qui est proposé aux élèves : qu’est-ce qui fait le propre de l’Homme ? Comment devenir pleinement humain ?

Les thèmes abordés en grec et/ou latin  sont :

L’homme et l’animal

L’Homme et le divin

Soi-même et l’autre

 

En classe de première, la réflexion se poursuit avec un questionnement sur la cité, le politique et le sacré, l’individu en société dans toutes les formes de relations, privées et publiques.

Les thèmes abordés sont :

Vivre dans la cité

Les Dieux dans la cité

Masculin / féminin

 

En classe terminale, l’approche humaniste, dans le sens plein du terme, s’élargit aux interrogations philosophiques, scientifiques et religieuses portant sur la place de l’Homme dans l’Univers. Elles invitent à une réflexion sur les défis de l’humanisme aujourd’hui.

L’homme et le monde

Les interrogations scientifiques, religieuses et philosophiques

 

Aux trois niveaux, l’axe « Méditerranée » propose, dans le prolongement des notions étudiées, la valorisation de l’espace : voyager, explorer, découvrir, étudier les conflits, les influences et les échanges.

 

Pour en apprendre plus :

https://eduscol.education.fr/odysseum/collegienlyceen

https://eduscol.education.fr/odysseum/grec

https://eduscol.education.fr/odysseum/latin

L'option arts visuels

En classe de seconde, les élèves qui le souhaitent peuvent continuer de développer cette dimension artistique, composante de leur formation générale, qui s’inscrit dans la continuité de celle suivie au collège.

Orientation générale et principes des enseignement artistiques au lycée :

L’enseignement des arts plastiques au lycée a pour principe l’exercice d’une pratique plastique en relation étroite avec la construction d’une culture artistique. Il couvre l’ensemble des domaines ou s’inventent et se questionnent les formes. Dessin, peinture, sculpture, photographie, architecture, creation numérique, nouvelles attitudes des artistes, nouvelles modalités de production des images, relèvent du travail des arts plastiques.

A Saint Joseph les Maristes, pour les classes de secondes, les enseignements artistiques s’inscrivent pleinement dans la formation générale du lycéen. Ils contribuent au développement des compétences orales a travers notamment la pratique de l’argumentation. Celle-ci conduit à préciser sa pensée et à expliciter son raisonnement de manière à convaincre. Ils visent également à éclairer chaque élève sur les choix qu’il doit effectuer en cours d’année en vue de son entrée en cycle terminal. Ils participent ainsi a la construction du projet personnel de formation et d’orientation de l’élève.

Et en pratique que fait-on en classe ? 

Les cours associent téorie et pratique en atelier, pour apprendre aux élèves a construire des projets artistiques personnels avec de plus en plus d’autonomie. Les séances sont variées et font appel à de nombreuses compétences. Un cours d’histoire de l’art peut succéder à une séance de croquis ou a l’élaboration d’un travail repondant a une incitation... Chaque cours est différent...Sorties culturelles, visites d'exposition et decouverte du tissu culturel et artistique de notre ville sont également au programme.