Actualités

 

 

Nous vous proposons de prendre connaissance de cette foire aux questions. N’hésitez pas à nous faire

part de vos besoins. Nous enrichirons ce document pour satisfaire vos attentes.

 

 


 

CONTINUITE ADMINISTRATIVE

Jusqu’à quand l’établissement est-il fermé ?

Les établissements ne sont en réalité pas fermés. Seul l’accueil des élèves est réduit.

 

Les locaux scolaires demeurent ouverts afin qu’y soient organisées la continuité administrative et pédagogique, ainsi que l’accueil des enfants des personnels soignants.

 

Aucun professionnel de santé n’ayant pour le moment demandé l’accueil de son enfant, une permanence physique n’est pas actuellement nécessaire à Saint Joseph les Maristes. L'activité se poursuit en effet en télétravail pour tous les personnels, que ce soit dans le champ du pédagogique, de l'administratif, de l'éducatif ou de la pastorale.

 

Pour assurer la continuité administrative, une permanence téléphonique est assurée sur le 06.49.99.27.15, entre 9 heures et 12 heures.

En dehors de ces horaires, les personnes souhaitant nous joindre peuvent laisser un message sur le répondeur ou envoyer un mail à amuller@stjomaristes.com.

 

Vous pouvez aussi nous joindre sur les adresses habituelles de messagerie.

 

Le courrier papier est relevé toutes les 48 heures. La boite aux lettres se situe à droite du rideau métallique.

 

La situation étant évolutive, nous nous adaptons.

Nous vous tiendrons informés des nouvelles modalités dès que nous aurons nous-mêmes connaissance de nouvelles consignes ou demandes.

ACCUEIL DES ENFANTS DES PERSONNELS SOIGNANTS ET MEDICAUX-SOCIAUX

 

Comment est mis en place le service d’accueil pour les enfants des personnels soignants et médico-sociaux indispensables à la gestion de la crise sanitaire?

Un service d’accueil de la petite section à la classe de 3ème est mis en place pour les enfants des personnels de santé et des personnels de l’aide sociale indispensables à la gestion de la crise sanitaire et qui n’auraient pas trouvé d’autres modes de garde.

 

Qui est concerné?

 

  • Tous les personnels travaillant en établissements de santé publics/privés : hôpitaux, cliniques, SSR, HAD, centres de santé …

 

  • Tous les personnels travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, EHPAD, USLD, foyers autonomie, IME, MAS, FAM, SSIAD …

 

  • Les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées…

 

  • Les personnels chargés de la gestion de l’épidémie des agences régionales de santé (ARS) des préfectures et ceux affectés à l’équipe nationale de gestion de la crise.

 

  • Les services en charge de la protection de l’enfance : services d’aide sociale à l’enfance (ASE) et protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et les services de prévention spécialisée. Les professionnels relevant de ces structures éligibles au dispositif sont les suivants : travailleurs sociaux, techniciens d’intervention sociale et familiale (TISF), médecins, infirmières puéricultrices, sages-femmes et psychologues.

 

 

Comment l’accueil est-il organisé ?

Les chefs d’établissement organisent le service en fonction des besoins qu’ils peuvent anticiper. Les personnes concernées sont donc invitées à se faire connaitre au plus vite pour permettre l’organisation du service d’accueil.

 

La prise en charge des élèves est réalisée en groupes de 10 élèves maximum, dans le strict respect des consignes sanitaires et des gestes barrières.

Cet accueil est organisé par les directeurs d’école ou les chefs d’établissement des enfants concernés, sur présentation par le parent de sa carte professionnelle de santé (CPS) ou de sa fiche de paie avec mention de l’établissement employeur.

 

S’agissant des personnels assurant la gestion de crise dans les ARS, il conviendra de présenter une attestation de l’ARS.

 

Les parents concernés par ce dispositif doivent également attester sur l’honneur qu’ils ne disposent d’aucune solution de garde.

 

Il est également nécessaire que les parents s’engagent à ne pas mettre leurs enfants à l’école en cas d’apparition de symptômes évoquant un Covid-19 chez l’élève ou dans la famille de l’élève.

 

 

Les enfants sont-ils toujours pris en charge dans leur établissement d’origine ?

Lorsque cela est possible, des regroupements d’enfants sont faits avec des établissements géographiquement proches pour mutualiser les moyens. L’accueil des enfants de personnels soignants ne se fait donc pas toujours dans l’établissement habituel.

 

 

Quels sont les horaires du service d’accueil des enfants des personnels soignants et médico-sociaux indispensables à la gestion de la crise sanitaire ?

L’accueil doit être organisé tous les jours, de 8h à 18h y compris le week-end si les parents en expriment le besoin.

 

 

 

CONTINUITE PEDAGOGIQUE

 

 

 

 

Qu’appelle-t-on la continuité pédagogique ?

La continuité pédagogique vise, en cas d’éloignement temporaire d’élèves ou de fermeture d’écoles, collèges et lycées, à maintenir un lien pédagogique entre les professeurs et les élèves, à entretenir les connaissances déjà acquises par les élèves tout en permettant l’acquisition de nouveaux savoirs.

 

C’est dans le but d’assurer la continuité pédagogique que les professeurs de Saint Joseph les Maristes mettent supports de cours, exercices, QCM… à disposition de vos enfants. Ils utilisent un grande variété d’outils pour que les conditions d’apprentissage soient proches des conditions habituelles.

 

Il est important que chaque élève garde un rythme régulier de travail.

 

A chaque niveau, vous pourrez suivre la scolarité de votre enfant via le cahier de textes numérique, comme vous pourriez le faire en temps normal.

 

En cas de difficulté rencontrée dans un enseignement, vous pouvez évidemment joindre directement le professeur.

 

 

Je n’arrive pas à me connecter à LaVieScolaire

En cas de perte de vos identifiants et mots de passe vous pouvez contacter l’établissement à l’adresse de messagerie habituelle.

Des tutoriels sont sinon en ligne.

http://www.axess-education.fr/wp-content/uploads/2020/01/Fiche-LVS-Acc%C3%A8s-Parents-

Janvier-2020.pdf

http://www.axess-education.fr/wp-content/uploads/2020/01/Fiche-LVS-Acc%C3%A8s- El%C3%A8ves-Janvier-2020.pdf

 

Le portail connait ponctuellement des dysfonctionnements techniques qui ne sont pas de notre fait. Merci pour votre patience.

 

 

Comment me connecter à Microsoft 365 ¿

Les enseignants contactent les élèves via la messagerie sur les adresses stjomaristes.

Pour s’y connecter, aller sur le site internet de l’établissement http://www.stjomaristes.com/fr/

Puis cliquer sur onglet “établissement”.

Dans le menu déroulant, cliquer sur “site accès office 365”.

Vous arrivez sur la page d’accueil. Votre enfant n’a plus qu’à entrer son adresse “St Jo” et son mot

de passe.

 

Je n’arrive pas à me connecter au CNED

Une plateforme pédagogique gratuite est accessible à tous via le CNED « Ma Classe à la Maison ». Les tutoriels ont été envoyés par mail le 14 mars.

 

Le principe est le suivant :

Vous devez créer vos propres identifiants de connexion sur la page d’accueil du site du CNED en

vous connectant sur :

https://college.cned.fr/ pour les élèves de collège https://lycee.cned.fr/login/index.php pour les élèves de lycée

 

Une fois ces codes crées, vous allez recevoir un message du CNED du type suivant :

Bonjour xxx

 

Votre demande de création de compte pour « Ma classe à la maison - Collège » a bien été enregistrée. Pour valider votre compte, merci de cliquer sur le lien ci-dessous : xxx

 

Cliquer sur le lien. Votre compte est désormais actif. Vous pouvez suivre les cours mis en ligne par le CNED

 

Les connexions sont actuellement nombreuses. Il se peut que vous rencontriez des problèmes liés à des phénomènes de saturation. Nous vous conseillons de réessayer un peu plus tard.

 

Avec le temps, tout devrait rentrer dans l’ordre.

 

 

Comment contacter les enseignants ?

Vous pouvez les joindre sur Vie scolaire ou par les messageries « @stjomaristes.com ».

 

 

Comment faire le travail à la maison si je ne suis pas équipé d’outils

numériques ?

Les familles qui ne peuvent proposer à leurs enfants des outils numériques permettant d’assurer une continuité pédagogique à distance doivent se faire connaître dès que possible auprès du chef d'établissement

 

Les documents mis en ligne par les enseignants seront mis à disposition en format papier.

 

Ils seront soit disponibles à l’accueil de l’établissement sur RDV.

 

La remise des documents pédagogiques doit être organisée de manière à limiter au maximum les déplacements. A ce stade, le déplacement exceptionnel d’un parent dans une école ou un établissement scolaire est assimilé à un déplacement « pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité ».

 

Les responsables légaux des enfants devront alors respecter strictement les gestes barrières et seront dans l’obligation de disposer d’un document attestant de la nécessité éducative de se déplacer remis par le chef d’établissement lors du premier déplacement ainsi que de l’attestation de déplacement dérogatoire datée et signée téléchargée sur internet ou rédigée sur papier libre.

 

 

Mon enfant sera-t-il évalué ?

Oui. La continuité pédagogique implique d’évaluer les acquis des élèves pour ajuster le rythme aux besoins et voir quelles notions sont assimilées ou pas.

Les outils numériques offrent des possibilités diverses mais la plupart des enseignants demandent le rendu de devoirs écrits à envoyer sur leur messagerie.

 

 

L’établissement est fermé. Les dossiers des élèves de terminale seront-ils bien renseignés par le chef d’établissement et les professeurs avant d’être transmis aux formations supérieures ?

Oui. Les éléments du dossier candidat renseignés par les équipes pédagogiques doivent toujours être saisis avant le 2 avril (23h59, heure de Paris). Professeurs et direction sont mobilisés.

 

 

Le calendrier des concours et des examens officiels est-il aménagé ?

Les examens

 

Comme indiqué sur le site ministériel, toutes les épreuves qui devaient se dérouler d'ici le 5 avril seront reportées.

Pour le baccalauréat, il s'agit notamment des épreuves d'EPS ponctuelles, de l'épreuve de langues rares du 25 mars ainsi que les olympiades de géosciences.

 

Les E3C pourraient être remis à plus tard selon l’évolution de la situation épidémiologique mais il est encore trop tôt pour le dire. Que les élèves ne se démobilisent pas. Il est impératif qu’ils travaillent avec rigueur et constance car il leur faut d’ores et déjà préparer la reprise.

 

Nous n’avons aucune information concernant les épreuves du DNB ou du BTS.

 

 

Les concours

 

Un communiqué a été publié ce 24 mars.

 

A titre exceptionnel pour l'année 2020 et après concertation avec les établissements, les épreuves écrites des concours postbac permettant d'accéder aux formations sélectives du premier cycle de l'enseignement supérieur seront remplacées par un examen des dossiers académiques des candidats dans le cadre de la procédure nationale de préinscription via la plateforme Parcoursup.

 

Les écrits des autres concours nationaux initialement programmés pendant les mois d'avril et de mai de cette année sont reportés et seront réorganisés à partir de la fin du mois de mai. Cela concerne aussi bien les concours d'entrée dans les grandes écoles que ceux organisés au sein des universités pour accéder à la deuxième année des études de médecine.

 

Les concours de recrutement de l'Education nationale devraient avoir lieu, sous réserve de l'évolution de la situation sanitaire, entre juin et juillet. Ils feront l'objet d'une communication spécifique dans les prochains jours.

Un comité va avoir pour mission de construire les modalités d'organisation et le calendrier général qui permettront la tenue de l'ensemble de ces concours et examens dans les meilleures conditions. A leur initiative et dans ce cadre, les formations d'enseignement supérieur, dans le cadre des dispositions prévues par la loi d'urgence pour faire face à l'épidémie de covid-19, pourront réviser le format des concours qu'il s'agisse du nombre d'épreuves, de leur format, ou de leur durée afin de garantir qu'aucun étudiant ne soit pénalisé.

Chaque candidat inscrit sera personnellement informé du nouveau calendrier et des modalités de réorganisation du concours le concernant. Une information spécifique sera apportée par les ministères concernés aux professeurs des classes préparatoires aux grandes écoles afin qu'ils puissent préparer au mieux leurs étudiants dans le contexte actuel.

 

Par ailleurs, une page d'information dédiée sera ouverte dans les meilleurs délais sur le site du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation afin de permettre à toutes celles et ceux qui le souhaitent de s'informer sur le nouveau calendrier et, le cas échéant, sur les nouvelles modalités d'organisation des concours et examens nationaux.

 

 

Les dates de stage en DNMADE sont- elles maintenues ?

Non. L’équipe enseignante, en accord avec la Direction, a fait le choix de reporter la période de stage à la fin du mois de juin. Les étudiants en ont été informés.

 

 

 


 

CONTRIBUTIONS DES FAMILLES

Saint Joseph les Maristes est un établissement privé catholique sous contrat d’association avec l’Etat.

Dans les établissements privés catholiques sous contrat d’association avec l’Etat, les enseignants sont rémunérés par l’Etat.

L’acte d’enseigner est donc gratuit pour les familles.

 

La gratuité n’exclut pas l’obligation d’assurer la continuité du service même dans les circonstances exceptionnelles que nous vivons.

 

Nous sommes en effet associés à l’Etat. Nous devons donc respecter les programmes de l’enseignement public et les horaires de cet enseignement, quelles que soient les circonstances. C’est la raison pour laquelle les professeurs de Saint Joseph les Maristes proposent, depuis la fermeture de l’établissement aux élèves, des activités et des supports de cours adaptés à la situation inédite que nous vivons.

Ils continuent d’assurer le lien aux élèves, de les préparer aux examens, de les accompagner sur Parcoursup…

C’est ce que nous appelons la continuité pédagogique.

Que payent donc les familles lorsqu’elles font le choix d’inscrire leur enfant dans un établissement privé catholique sous contrat d’association à l’Etat ?

 

Dans nos établissements, la contribution versée par les familles sert à couvrir :

  • les dépenses liées au caractère propre de l’établissement, notamment l’animation pastorale et éducative

·       les dépenses liées à la rénovation du patrimoine immobilier ou l’achat d’équipements

 

Ces dépenses, qui incluent la rémunération des personnels administratifs et éducatifs, restent à la charge de l’établissement même lorsqu’il est fermé au public, à l’occasion des vacances par exemple ou plus rarement, sur décision ministérielle comme c’est actuellement le cas.

La continuité administrative et pastorale est bien assurée.

 

Conformément aux préconisations du Secrétariat Général de l’Enseignement Catholique, les prélèvements des scolarités seront donc maintenus sur les mois de mars et d’avril malgré le fait que l’accueil de vos enfants ne soit plus assuré.

 

Se pose maintenant la question des prestations annexes à la scolarité non assurées aux mois de mars ou avril (restauration, sorties, … ). Ces prestations annexes ne vont pas être facturées. Le service comptable est donc actuellement en train d’ajuster le montant des prélèvements.

 

Si la situation se prolonge, nous serons probablement amenés à faire des avoirs.

 

Reste toujours en suspens la question des voyages scolaires. Nous arrêtons bien entendu les prélèvements lorsque les voyages ont été annulés suite à une décision ministérielle.

Nous restons en attente des modalités de remboursement des voyagistes. Les organismes annoncent des frais incompressibles que nous essayons de négocier au plus bas, car il n’y a pas de raison que les familles ou l’établissement soient pénalisés par une décision qui n’est pas la leur.

Le conseil d’administration de Saint Joseph les Maristes s’est, de son côté, saisi de la question. Il étudie ce que l’Etablissement peut faire à son niveau pour dédommager les familles, en attendant que des accords soient trouvés avec les prestataires des secteurs tourisme et assurance.

 

Si des familles (ou vous-même) se trouvaient en difficulté dans le contexte actuel pour honorer les factures, qu’elles nous contactent. Nous proposerons évidemment des facilités de paiement pour les aider à passer cette étape délicate.

 

 

 


 

ORGANISATION DU TEMPS

Mon enfant refuse de se mettre au travail : que faire ?

Trouver le bon rythme va prendre quelques jours.

 

L’école à la maison ne peut pas être efficace sans l’accompagnement des parents. Ceux d’entre vous qui seraient en difficulté pour aider leurs enfants scolairement peuvent simplement consulter le travail à faire sur le cahier de textes en ligne sur Vie Scolaire, vérifier que le travail est fait, montrer qu’ils sont là. C’est déjà très important.

 

Quand c’est possible, aménagez un petit espace dédié seulement au travail. C’est une manière symbolique de représenter la classe.

 

Habituellement, les enfants sont structurés par le fait d’aller en classe, puis à la cantine puis de nouveau en classe. Dans la période actuelle, il faut mettre en place des rituels : on se lève à heure fixe, la matinée est réservée au travail scolaire, puis on déjeune, on s’octroie une petite pause avant de se mettre à nouveau au travail.

 

Il a été demandé aux professeurs de respecter autant que faire ce peut, l’emploi du temps des classes. Votre enfant sait donc comment il doit organiser son temps.

 

 

Les élèves peuvent-ils se retrouver à l’extérieur de l’établissement pour

travailler ensemble ?

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12 h, pour quinze jours minimum. Celles-ci seront autorisées sur attestation uniquement pour :

  • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas
  • Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés.
  • Se rendre auprès d’un professionnel de santé.
  • Se déplacer pour la garde de ses enfants et aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières.
  • Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun

rassemblement.

 

Les élèves ne doivent donc pas se retrouver à l’extérieur tout le temps de la période de

confinement pour ralentir la propagation du virus.

 

 

La place des écrans ?

A peine deux jours depuis le début du confinement et déjà le sentiment que les écrans et smartphones sont devenus les ennemis à abattre…

 

Nous devons relever un triple défi.

 

  • Comment convaincre nos enfants que les écrans sont bons pour faire les devoirs mais nocifs pour jouer ou visionner des vidéos ?

  • Comment convaincre les enfants de ne pas rester des heures sur leur ordinateur ou sur leur smartphone alors que nous sommes la plupart à exercer notre activité en télétravail depuis nos domiciles ?
  • Comment permettre aux enfants de garder le lien social autrement que par le biais de leur téléphone alors qu’ils sont privés de sortie ?

 

Déculpabiliser et rester réaliste… chacun va faire de son mieux mais il va de toute façon falloir faire des concessions. A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles.

 

Donner l’exemple… en s’imposant une discipline autant que faire ce peut. Nous devons instaurer pour nous-mêmes des temps avec écran et des temps sans écran. Une sorte de couvre- feu numérique ! Et occuper le temps de loisir par la discussion, la lecture, le bricolage, le jardinage, la musique…

 

Eduquer : les écrans, il faut apprendre à s’en passer et apprendre à s’en servir. Une utilisation en pleine conscience permet de garder assez de distance pour profiter de ces appareils pour ce qu’ils sont : des véhicules à contenu. Saisissons l’opportunité de développer chez nos enfants le sens du débat pour leur apprendre à avoir une pensée libre, éclairée, objective.

 

Donner sens : le confinement est contraignant (et il fait si beau !) mais ce sacrifice est fait pour les autres. C’est notre manière à nous de freiner la propagation du virus pour protéger les personnes les plus fragiles et aider les soignants dans leur mission. Plus nous serons disciplinés, moins long sera le confinement.

 

Rassurer : Les chaînes d'information en continu, les notifications reçues sur le smartphone peuvent chez tous créer un sentiment d'angoisse : on y parle de guerre, on y égrène le nombre de malades et de morts, on dit l’incapacité des soignants à prendre en charge les malades… Et personne ne connait la durée du confinement…

Nous, adultes, devons rassurer nos enfants en leur donnant des informations concrètes et objectives. Mais l'émotion avec laquelle nous allons communiquer est aussi importante que le contenu du message que nous voulons leur délivrer.

 

Dernier conseil : partager… on peut prendre le temps de s’intéresser aux jeux de nos enfants, écouter ensemble de la musique, commenter ensemble l’actualité, impliquer les jeunes dans les tâches ménagères, organiser de petits exercices physiques pour garder le tonus, rester en lien avec les proches les plus fragiles ou les plus isolés. L’essentiel n’est pas le type d’activité que l’on choisit, mais le simple fait d’être ensemble

 

 

 


 

PASTORALE

Le monde fait face à une épidémie de Coronavirus. Comment s’adapte l’Eglise Catholique ?

L'église prend ses dispositions. Il n’est plus possible aux catholiques de se réunir en assemblée

pour célébrer et communier.

Toutefois les églises resteront ouvertes aux heures habituelles afin que les fidèles puissent venir prier, dans le respect des règles sanitaires, notamment pour le maintien des distances entre les personnes. Les bénitiers ont déjà été vidés pour éviter toute contamination via le signe de croix.

 

Les activités parascolaires des jeunes (catéchèse, aumônerie, œuvres de jeunesse, mouvements divers, patronages, pèlerinages) sont suspendues "jusqu’à l’expiration des mesures d’exception". L'église demande aussi aux fidèles d’annuler les pèlerinages et les veillées de prière.

 

"Que chacun soit remercié de l’observation de ces mesures de précaution. Cette fidélité sera le meilleur signe de notre responsabilité et un véritable témoignage de notre foi ainsi que de notre solidarité avec l’ensemble de nos concitoyens", a conclu Monseigneur Aveline.

 

 

Comment accompagner mon enfant en ce temps de Carême ?

En cette période où la nécessité du confinement, de l'isolement physique est de rigueur, cela doit être le temps de mettre en avant la solidarité avec nos voisins, camarades et amis. Mais aussi envers les plus fragiles, les plus âgés, les plus isolés. Ce temps de Carême doit être l'occasion de promouvoir le projet de Dieu pour les hommes !

 

N'oublions donc pas de communiquer avec nos jeunes et leurs familles des éléments de réflexion et de méditation qui permettront de revenir à l'essentiel et de considérer le superflu et l'accessoire à leur juste place. C'est bien là le sens du Carême en suivant Jésus sur son chemin d'humanité.

 

Ou une réflexion autour des valeurs maristes. Dans la situation actuelle,

  • C’est quoi être responsable, solidaire et créatif ?
  • Comment être présent aux autres ?
  • Comment faire vivre l’esprit de famille ?

Une newsletter est parue pour vous aider.

 

Quelques ressources pour vous accompagner :

 

Le Père Benoît Pouzin fait un point d'étape à mi-Carême pour les collégiens https://www.youtube.com/watch?v=bZQDAvuTyew&t=37s

 

Il aborde aussi la thématique de l’Annonciation https://mail.google.com/mail/u/3/?tab=wm&ogbl#inbox?projector=1

 

Les textes du jour https://www.aelf.org/

 

Le projet éducatif mariste

http://www.maristes-amc.com/fr/page/projet-ducatif

 

Mais aussi la page « pastorale » du site de St Joseph les Maristes : https://pastoralestjomaristes.wordpress.com/

Agenda

  • 06
    04/2020
    Début du Bac Blanc numéro 2 pour les Terminales
  • 06
    04/2020
    Début de la semaine sainte
  • 10
    04/2020
    Opération Bol de riz et Chemin de croix
  • 11
    04/2020
    Vacances de Printemps
  • 13
    04/2020
    Lundi de Pâques- Férié
  • 28
    04/2020
    Epreuve commune E3C en Anglais pour les Premières
  • 04
    05/2020
    Brevet Blanc pour les classes de 3eme
  • 05
    05/2020
    Épreuve commune en Sciences pour les Premières
  • 05
    05/2020
    Brevet Blanc pour les classes de 3eme
  • 12
    05/2020
    Epreuve commune en Histoire-Géographie pour les Premières
  • 19
    05/2020
    Epreuve commune de Spécialité pour les Premières
  • 21
    05/2020
    Ascension- Pas de cours
  • 22
    05/2020
    Ascension- Pas de cours