Actualités

RETOUR SUR EXPÉRIENCE PARTICIPATIVE « NÉS QUELQUE PART »

COMPTE RENDU DES ELEVES DE 1ère L/ES

Un projet éducatif

« Pendant une heure trente, les jeunes et les enseignants se mettent chacun dans la peau d'un habitant d'une ville ou d'un village dans un pays du Sud. Ils éprouvent des sensations, réagissent et s'imprègnent d'autres modes de vie. Le scénario s'inspire de la vie réelle d'hommes, de femmes et d'enfants à travers le monde avec ses joies et ses difficultés. Les comédiens provoquent différentes situations et suscitent la réflexion des élèves pour trouver des solutions collectives et durables. Les visiteurs sont ainsi amenés à prendre conscience de la portée des actions citoyennes et solidaires. »

 

Nous avons participé à une expérience participative appelée «Nés quelque part » le 2 octobre 2018 aux Docks des Sud. Nous vous invitons à partager avec nous ce voyage imaginaire qui va vous permettre d’être un autre.

 

Je suis Victor. J’ai 45 ans et je suis entrepreneur forestier au Cameroun. Je viens de signer avec l’Etat une concession d’exploitation pour 30 ans. J’ai passé un accord avec Muna et Waito qui sont un chef de village et un Pygmé chasseur pour protéger leur territoire menacé par la déforestation. Je me suis engagé à protéger les éléphants du braconnage.

Nous avons ainsi compris les dangers du braconnage et l’importance de gérer la forêt durablement

 

Je suis Bilikiss, j’ai 30 ans et je viens du Nigéria, plus précisement de Lagos où je suis née. Je n’ai ni enfants ni mari, mais une petite sœur ainsi qu’une meilleure amie nommée Stella qui est journaliste de mode. Après avoir obtenu mon bac, je suis partie faire mes études au MIT, une grande université aux Etats-Unis. De retour au Nigéria, nous avons fondé une entreprise de recyclage.

Nous avons compris l’importance du tri des déchets.

 

Je m’appelle Clara. J’ai 35 ans et je vis à Santo Domingo en Colombie, sur les collines de Medellin. J’ai dû quitter mon village avec mon petit enfant, Manolo, à cause des violences liées à la guerre de la drogue. Mon mari a disparu. A Santo Domingo j’ai retrouvé un travail comme gérante d’un café et un nouveau compagnon, Luis, entrepreneur dans le bâtiment. Mais mon café se trouvait sur l’emplacement du télécable prévu par le maire pour désenclaver la ville. J'ai monté alors un nouveau café associatif dans lequel je fais travailler des citoyens défavorisés, tandis que Manolo joue de la guitare.

Nous avons appris l’importance d’un système de protection sociale face aux trafiquants.

 

Je suis Mehiata, j’ai 24 ans et je suis vétérinaire en tortues marines. Mon père s’appelle Tamatoa et il est pêcheur de tortues. Pécher les tortues est devenu illégal. Je veux créer un centre de soins pour tortues. Je veux remédier au réchauffement climatique et protéger mon environnement avec le tri des déchets et la diminution des constructions. J’ai un copain, Ihoa, qui est perliculteur. Malheureusement pour lui, les huitres disparaissent. Nous avons décidé de faire un projet environnemental et un éco lodge pour les touristes.

Nous avons appris que le réchauffement climatique était très dangereux : en 2100 il n’y aura plus de Polynésie. Le pays sera sous les eaux.

 

Je suis Sarong, j’ai 36 ans, je suis agriculteur au Cambodge. Je vais envoyer ma fille Nalin à la capitale pour nous aider financièrement. J’ai un fils Oudom qui ne peut pas aller à l’école dû à nos problèmes d’argent. Je me suis engagé dans une association et suis allé à la banque pour obtenir un micro crédit. Mon rendement a progressé et me permet de nourrir ma famille.

Nous avons compris combien il est difficile de travailler dans les récoltes et dans les usines au Cambodge.

 

Bilan

Nous avons compris que l’Autre pouvait avoir de réels problèmes. Nous avons beaucoup aimé nous mettre à la place d’un autre personnage car c’est ludique et cela nous a permis de mieux ressentir et de mieux comprendre la situation. Cela nous a montré aussi que les êtres humains pouvaient grâce à leur travail, à leur volonté et à leur bienveillance améliorer les choses. Nous avons apprécié le jeu des acteurs. Nous nous sentons à la fois indignés face à la pollution, à la malnutrition, aux conditions de vie et de travail très difficiles, face aux inégalités hommes-femmes mais aussi engagés en faveur des autres pour améliorer ensemble l’avenir.

Agenda

  • 16
    10/2018
    Conseil de mi-trimestre- 6eme C
  • 16
    10/2018
    Conseil de mi-trimestre- Première ES-A
  • 16
    10/2018
    Conseil de mi-trimestre- 3eme C
  • 18
    10/2018
    Conseil de mi-trimestre- Première S1
  • 18
    10/2018
    Conseil de mi-trimestre- Seconde 5
  • 18
    10/2018
    Conseil de mi-trimestre- 5eme D
  • 18
    10/2018
    Conseil de mi-trimestre- Première ES-B
  • 19
    10/2018
    Conseil de mi-trimestre- Seconde 4
  • 19
    10/2018
    Conseil de mi-trimestre- 4eme B
  • 19
    10/2018
    Conseil de mi-trimestre- Première S2
  • 19
    10/2018
    Conseil de mi-trimestre- 5eme C
  • 12
    11/2018
    Evaluation EPS numéro 1 pour les Terminales
  • 17
    11/2018
    Forum des carrières pour les Terminales